Des solutions pour financer les études des enfants

Des solutions pour financer les études des enfants

La réussite, voilà ce que chacun espère pour ses enfants ou petits-enfants. Pour les aider au mieux, il faut explorer au plus tôt le domaine de la finance des études.

L'épargne classique et le crédit, des solutions évidentes

Bien trop souvent, on réalise au dernier moment que les études coûtent cher. Plusieurs possibilités s'offrent aux parents et grands-parents. La plus courante est sans conteste l'épargne. Déposer régulièrement de l'argent sur un livret est une solution facile, mais il faut bien l'avouer assez peu rentable sur le court terme. C'est la solution adaptée lorsque l'on débute dès la naissance. Il est également possible de recourir au crédit. Emprunter pour aider sa famille à financer les études est simple mais onéreux (taux d'intérêts) et ponctuel. Et lorsque l'on sait que le cursus peut durer plusieurs années, cela devient vite un cercle vicieux.

 

Action et assurance-vie, des solutions alternatives efficaces

Lorsque le début des études est proche, mieux vaut opter pour des obligations de courte durée (entre 3 et 5 ans). Les Sicav (d'obligations ou monétaires) sont bien adaptés. Si votre enfant veut poursuivre ses études dans une école étrangère, investir dans des obligations d'État du pays désiré est souhaitable. Placer son argent en action est une méthode particulièrement rentable, sur le long terme (jusqu'à 10%).  Enfin, l'assurance-vie peut aussi être une solution envisageable. Si le contrat est ouvert au nom de l'enfant, la somme reste insaisissable en cas de difficulté des parents ou grands-parents. Il existe aujourd'hui des formules qui combinent l'assurance-vie et le don manuel. Vous pouvez alors préciser divers éléments, comme l'âge à partir duquel l'enfant peut disposer de l'argent. S'il ne veut pas poursuivre ses études, l'argent peut être dédié à un projet précis qui sera mentionné.

Il existe donc plusieurs possibilités dans le domaine de la finance des études. Parents et grands-parents ont tout intérêt à commencer tôt pour obtenir la somme nécessaire. L'idéal est de mettre ces "économies" au nom de l'enfant. Le parent peut aussi souscrire une assurance-décès pour aider son enfant en cas de décès prématuré.


Catégories : Banque, Finance, Crédits, Placements
Visitez nos sites partenaires :
  • Hello bank !

    9/10    (9 Votants)
  • Cabinet d Ormane

    9/10    (5 Votants)
Les meilleurs sites
  • psabanque.fr

    8/10    (5 Votants)
  • Smileandpay

    10/10    (1 Votants)
  • LCL - Banque en ligne

    9/10    (63 Votants)
  • Partners Finances

    10/10    (1 Votants)
  • Mesprets-en-1

    8/10    (1 Votants)
  • Carrefour Banque

    9/10    (178 Votants)
Meilleurs sites cette semaine